Football Club Américain Auxerre : site officiel du club de foot US de AUXERRE - clubeo

Coupure de Noël: bilan sur les effectifs et la préparation des Lynx.

26 décembre 2018 - 09:19

Les Lynx font une pause à Noël, retour sur le début du camp d'entraînement.

Les équipes ont bien évolué depuis la fin de saison 17-18. Dès juin de nouveaux éléments ont été testés. Puis de nouvelles recrues ont été évaluées en septembre, enfin des places ont été bloquées pour des opportunités durant les mois d’octobre, novembre et décembre.

La méthode de recrutement est originale, comment le groupe fonctionne-t-il avec des arrivées ainsi étalées ?

Nous avons eu beaucoup de recrues testées en juin à une période où les équipes sont moins garnies en joueurs. Cela nous a permis de nous concentrer sur des profils et la formation pour remplacer les départs et ouvrir de nouveaux postes puisque nous nous engageons dans un championnat régional à 11. Nous avons évalué de potentiels joueurs qui pour certains savaient qu’ils seraient avec le groupe à la rentrée. Puis de nouveaux après un test en août. A cet instant, 90% des effectifs étaient bouclés puis nous avons gardé 4/5 places dans chaque équipe pour accueillir de nouveaux athlètes durant le premier trimestre de la préparation.

 

Aujourd’hui les effectifs sont quasiment pleins. Le championnat à 11 régional a aussi eu une conséquence sur le groupe senior ?

Effectivement, les groupes sont très avancés. Une ou deux places disponibles chez nos U19 et le groupe senior est complet. Le championnat à 11 nous a obligé à une plus grande profondeur d’effectif toujours sur les mêmes bases d’un nombre de places ouvertes pour chaque poste et donc d’intégrer des profils spécifiques. D’une part parce qu’il y a deux joueurs de plus sur le terrain et que nous ne pratiquons pas le « double plateau » (faire jouer des joueurs en attaque et défense) et surtout suite à la demi-finale perdue face aux Marshalls (Mâcon) ou nous n’avions pas supporté la comparaison physique. Nous avons ré axé le recrutement sur des athlètes plus lourds et plus puissants, ce qui nous manquait en 2018.

 

Vous dîtes complet mais cela n’est pas banal dans le monde du football américain en France d’avoir un groupe « complet » puisque beaucoup d’équipes ont un effectif soit pléthorique pour moins de joueurs sélectionnés sur la feuille de match ou à l’inverse, manque de joueurs, expliquez-nous ?

Notre fonctionnement est relativement simple, chez nous, les équipements sont fournis automatiquement aux joueurs qui intègrent le programme. Ce fonctionnement permet à des athlètes modestes d’accéder au football sans avoir à investir dans des équipements. Cela a pour conséquence d’avoir un nombre de packs disponibles limité et donc de places réparties dans les effectifs. Cette saison, le programme a investi dans 9 packs supplémentaires pour une capacité de 68 joueurs aujourd’hui. Nous choisissons le nombre de places réservées à chaque poste puis recrutons en fonction de ce que nous estimons avoir besoin. Cela fait qu’aujourd’hui nous avons coché toutes les casses de notre groupe senior en ayant dû refuser des candidats soit parce qu’ils ne correspondaient pas au profil, soit parce que la sélection en a éliminé certains. On ne peut pas, par exemple avoir 15 postulants receveurs pour un groupe de 40 joueurs.

 

Les groupes répondent-ils à vos attentes ?

D’abord c’est toujours triste de voir des joueurs partir donc je veux avant tout saluer les membres qui nous ont quittés pour diverses raisons (déménagements, études, projets). Ils ont porté les couleurs de cette équipe et resteront des Lynx quoi qu’il arrive. Pour ceux qui sont restés, nous avons des éléments qui ont une année d’expérience. C’est évidemment très relatif mais comparé à la saison passée où seulement 3 éléments avaient joué au football, c’est important. Cela permet à certains de dépasser leur rôle de simple joueur, ils parrainent les recrues. Tout le monde progresse vite. Les joueurs sont motivés et le sentiment de concurrence n’existe pas. Tout le monde sait qu’en travaillant, cela portera l’équipe. On ne travaille pas pour « sa » place, on travaille pour l’équipe. Les joueurs l’ont bien intégré.

 

Pour parler football, où en êtes-vous de la préparation des équipes?

Nous avons mis en place une longue période de préparation physique sans ballon que nous n’avions pas pu installer l’année dernière parce qu’il fallait d’abord apprendre à jouer au football. Cette année, de septembre à mi-octobre, nous avons travaillé à décrasser, retrouver de la mobilité et optimiser les capacités de chacun pour pouvoir travailler, sans contrainte de mauvaises conditions physiques, l’aspect technique. Mi-octobre à début décembre, les joueurs ont développé les compétences et la technique propre à chaque poste. Aujourd’hui nous avons commencé à placer quelques stratégies. Chacun sait comment cela fonction et connaît son rôle donc c’est un gain de temps à l’heure de caler les jeux. Il y a énormément de travail pour développer et mettre en place le cahier de jeu qui lui aussi a évolué avec la progression et l’expérience des groupes.

 

Bonne fêtes à tous et à bientôt!!

L'équipe communication du S.A.FCAA

 

 

Commentaires